lunicef-change-avec-les-professionnels-des-medias-journaliste-blogueur

L’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) a participé au petit déjeuner de presse organisé par Réseau des Acteurs des médias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire (RAMED-CI) et son partenaire l’UNICEF. Cette rencontre était un cadre d’échange pour rappeler les missions et les objectifs du bureau pays de l’UNICEF.

Le RAMED-CI et L’UNICEF ont réussi à rassembler une variété d’acteurs des médias ce 22 septembre à l’hôtel TIAMA. Patrons de presse, journalistes, présidents d’association et de réseaux de medias sont venus échanger en toute simplicité avec le nouveau représentant pays de L’UNICEF, Dr Aboubacar Kampo. Dans son mot de bienvenu, Doumbia Mamadou, le président du RAMED-CI est revenu sur les raisons qui ont motivé la mise sur pied du réseau qu’il dirige.

Le RAMED-CI est un réseau qui veut favoriser encore plus l’intérêt des journalistes pour les sujets touchant aux droits des enfants en Côte d’Ivoire. En effet, les médias de par leur diversité et leur action restent un puissant outil de promotion des actions pour le changement de comportement. Les médias sont donc des acteurs importants pour L’UNICEF dans son plan d’action. Dr Aboubacar Kampo a indiqué qu’il aimerait voir émerger un solide partenariat entrela représentation pays de l’agence spécialisée des Nations Unies et les medias.

Ce partenariat conduit en toute franchise et impartialité sur l’action de l’UNICEF permettra de faire avancer la cause des enfants et celle des femmes. Les questions liées aux droits et au bien-être des enfants sont d’une importance capitale et représente une véritable priorité pour les différents pays et la Côte d’Ivoire n’est pas en reste. Dr Aboubacar Kampo a fait remarquer que dans le contexte ivoirien, les questions liées à la nutrition, à l’accès à l’éducation, aux soins de santé et à une alimentation de qualité sont des priorité pour le bureau pays de l’UNICEF.

Sur ces questions et pour bien d’autres, Dr Aboubacar Kampo a souhaité une collaboration avec les médias mais aussi avec les ministères et autres entités qui s’intéressent à la cause des enfants. Sans aucun protocole, les professionnels des médias ont pu poser toutes les questions sur les missions et les objectifs du bureau pays de l’UNICEF.

Il s’agissait de question d’actualité touchant aux droits des enfants, les opportunités de collaboration entre l’agence et les médias, les informations utiles pour contacter l’unité média de L’UNICEF et des précisions sur le prix que veut lancer le Réseau des acteurs des médias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire. Ce prix viendra récompenser les efforts du journaliste ayant réalisé la meilleure production sur un thème touchant aux droits des enfants.

SUY Kahofi

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *