Fofana Baba Idriss, dit ‘FBI’, journaliste-blogueur en danger de mort Abidjan

L’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) a été informée des menaces de mort dont fait l’objet Monsieur Fofana Baba Idriss, dit ‘FBI’, journaliste-blogueur et Trésorier Général Adjoint Chargé de la mobilisation des Ressources et du Marketing de l’Union.

logo-UNBCI

logo-UNBCI

Selon les faits, depuis le mois de Mars 2016, FBI reçoit plusieurs sms et appels d’inconnus le menaçant notamment pour ses écrits sur son blog (http://visavis.mondoblog.org)  contre les cyber-criminels « brouteurs«  ainsi que portant sur l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. La mise en œuvre par ses inconnus de ces menaces s’est traduite par une intrusion au domicile de FBI dans la nuit du 20 au 21 avril à Abidjan.

L’UNBCI, profondément attachée aux droits de l’homme et à la liberté d’expression, s’indigne face à de telles menaces et atteintes à la vie de FBI. Elle condamne également avec la dernière énergie, ces pratiques barbares perpétrées gratuitement contre FBI dans l’exercice de son métier de blogueur et de journaliste qui constituent une violation desdits droits reconnus à tout citoyen dans un Etat de droit. L’UNBCI interpelle, à cet effet, l’Etat de Côte d’Ivoire à travers les Ministères de l’Economie Numérique et des postes et de l’Intérieur et de la Sécurité ainsi que les associations nationales (UNJCI, LIDHO) et Internationales (Internet sans frontières, reporter sans frontières) de protection et de défenses des droits des journalistes et des blogueurs et cyber-activistes face à la nécessité d’intervenir au plus vite pour préserver la vie de FBI et de celle de sa famille.

Enfin, l’UNBCI exprime sa solidarité à FBI ainsi qu’à sa famille et les assurent du soutien sans faille de l’organisation dans cette épreuve.

Fait à Abidjan le 08/5/2016

Le Bureau de l’UNBCI
Le Président
Moussa BAMBA

Ampliation
• Direction Générale de la Police Nationale
• Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire
• Reporter Sans Frontière
• Internet Sans Frontière

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *